Quel est le problème des balles de tennis ordinaires ?

Elles sont presque exclusivement fabriquées en Asie du sud-est, très loin de là où l'on joue au tennis, les composants d'une balle de tennis proviennent du monde entier : une balle de tennis peut parcourir jusqu'à 80.000 km avant de sortir de l'emballage et d'être dans tes mains. Ces kilomètres ont un prix pour l'environnement, qui comprend du gazole marin, du kérozène et des émissions de CO2.

L'usure d'une balle de tennis consiste en une trainée de milliers de microparticules de plastique que la couche de feutre polyester/nylon libère à chaque coup, ces particules terminent plus que probablement dans le  fond de l'océan ou dans la soupe de plastique. La soupe de plastique fait référence à la quantité toujours plus grande de pollution plastique dans l'océan. 

A la fin de la vie de la balle de tennis, peu d'entre elles finissent sur l'attache-remorque d'une voiture ou dans la gueule du chien. Recycler une balle de tennis n'a jamais bien fonctionné: le caoutchouc et le duvet étaient pratiquement inséparables. Et c'est pourquoi près de 97% des balles de tennis finissent encore sur le tas d'ordures - et ne se décomposent pas. Ou bien entendu, dans l'incinérateur de déchets, sous la couche de duvet, il y a du caoutchouc noir et tout qui a déjà vu un pneu de voiture brûler sait qu'il n'y a rien de pire que du caoutchouc noir qui en train de brûler. 

Les balles de tennis ne sont pas minoritaires. Nous en utilisons environ  300 millions par an dans le monde. Le simple de l'US Open utilise jusqu'à 95,000 balles, Wimbledon 54.000, Roland Garros 65.000 par tournoi.

Renewaball et ABN AMRO ont demandé à Ecochain, comme partie tierce indépendante,  de faire une analyse détaillée et une comparaison de l'empreinte environnementale de Renewaball et d'une balle de tennis 'ordinaire', non circulaire. Vous pouvez la télécharger ici:

 
Anglais 

 

 

Ne serait-ce pas formidable...

Si vous pouviez réutiliser les vieilles balles de tennis pour en faire de nouvelles ? Eh bien, c'est ce que nous avons fait et cette balle s'appelle Renewaball.